Derniers jours de confinement : challenge détox en 7 jours


Naturopathie / lundi, mai 4th, 2020

« Whatsappéro », petits plats mijotés, commandes au traiteur du coin « pour soutenir le p’tit commerce », sédentarité imposée, déprime et/ou stress… Le confinement n’a rien (eu) d’une retraite healthy. Bonne nouvelle : on va bientôt en sortir ! Mais dans quel état ? Sur le plan physique, il est probable que vous ayez pris un peu de poids (c’est mon cas), perdu de la masse musculaire faute de mouvements suffisants dans la journée et, de ce fait, abaissé votre immunité et votre capacité adaptative. Par temps de virus qui court, c’est ballot.

Comprendre ce que santé et adaptabilité veulent dire… (Vidéo : Le Chou Brave)

Sans compter que le déconfinement ne devrait pas non plus être une promenade de santé : retrouver ses proches autour d’une bonne table (miam), aller manger une glace au parc (bientôt, on espère !), mais aussi ressentir de nouvelles vagues de stress à l’idée d’une contamination hypothétique, des conditions de reprise de l’école des gamins, des incertitudes qui pèsent sur votre boulot, etc. Pas forcément facile (ou efficace) dans ces moments-là de se poser des restrictions ou de se mettre à la sève de bouleau

C’est pourquoi, à quelques jours de notre libération collective, je vous propose un petit challenge santé d’une semaine. Histoire de mettre à profit le temps qu’il nous reste à la maison, pour celles et ceux qui comme moi végètent du canapé au lit et de la cuisine à la table basse du salon depuis deux mois, pour reprendre du poil de la bête, un peu d’allant et de confiance en soi. Et perdre un petit kilo si besoin. Le programme se décline en cinq points :

1 – Le jeûne intermittent

Un à deux repas par jour maximum ! S’il n’a pas la puissance d’un jeûne en continu, sur une semaine ou plus, le jeûne « intermittent », sur 16 à 18 heures par jour, en alternance avec une ou deux prises alimentaires légères, aligne néanmoins de nombreuses vertus : les kilos superflus disparaissent en quelques semaines, les sensations de faim et de satiété sont régulées, les maladies chroniques améliorées, le système digestif et, par ricochet, tout le métabolisme, se nettoient en profondeur. Plus la période de jeûne sur 24h est longue, plus le corps a le temps d’enclencher les fonctions « nettoyage » et « auto-réparation ». Mis au repos digestif, il peut enfin colmater les brèches, réguler ses sécrétions et son système immunitaire. Lire mon article complet sur le sujet.

2 – Manger végétal

Passez du tout céréales + protéines au 80% végétal, c’est possible et surtout souhaitable !! Par végétal, j’entends fruits et légumes, hein, pas patates sautées ! Mes recommandations générales :

  • Supprimer complètement pendant 7 jours les graisses saturées (viande, charcuterie, fritures…), sucreries, alcool, produits transformés, laitages, gluten, sodas.
  • Privilégier le BIO, les huiles végétales de premières pression à froid (bio, bouteilles en verre opaques), les légumes verts et les fruits au centre de l’assiette. [Quand vous pensez votre repas, c’est le légume, cuit et/ou cru autour duquel tout s’assemble, et pas autour d’une protéine ou d’un féculent, comme des pâtes…]
  • Pratiquer la mastication consciente, les bonnes ondes pendant les repas (pas de télé !), les cures de jus de légumes frais. [En ce moment : épinards, fenouil, céleri branche, betterave, carotte + gingembre, curcuma, ail…]
  • Arrêter de manger à satiété (et pas quand l’assiette est vide). Prévoyez des portions plus petites, mangez dans des petits bols plutôt que de grandes assiettes.
  • Boire de l’eau et de la tisane régulièrement dans la journée (1,5 à 2,5 litres).

3 – Une heure de sport par jour

Ce n’est pas aussi efficace que d’être acti.f.ve dans sa tête et dans son corps tout au long de la journée. Mais faire une vraie heure d’exercices physiques quotidienne, ça change tout ! Depuis trois semaines, je pratique une heure de yoga par jour, en suivant des cours en ligne ; ça m’a littéralement sauvée de la neurasthénie ! Ainsi, moi qui ne faisais que du Hatha yoga de temps en temps, j’ai découvert l’Ashtanga, le yoga Iyengar ou la Kundalini et (enfin) la pratique Sivananda. Top !

Mais vous pouvez aussi marcher rapidement (dans la limite du fameux kilomètre), courir, faire du Pilates ou tout autre sport individuel de salle, si vous avez un tapis ou une couverture et un coin de plancher dispo. Cherchez l’inconfort, le coup de chaud et à sortir du cocon douillet, pour ré-enclencher la machine et renforcer votre corps. L’esprit n’en ressort que ragaillardi !

4 – Détox numérique

Les écrans ont été nos compagnons tout au long de ces semaines de confinement. Films, vidéos, tchat, réseaux sociaux, médias d’information, blogs, téléphone… Toute notre vie confinée s’est concentrée sur la toile. Personnellement, entre la lecture, l’écriture, les réunions de travail, l’école, le yoga, les relations sociales et les loisirs, j’ai dû passer 10 à 12h par jour reliée à internet ces deux derniers mois, au bas mot. C’est énorme.

Cette semaine, je vous propose de faire progressivement baisser cette hyper-consommation d’écrans. A vous de fixer le point de départ et d’arrivée en fonction de vos obligations et de vos envies. Observez ce qui relève du nécessaire, de l’agréable et de l’addiction… De mon côté, je vais revenir aux enseignements de Tim Ferriss, et notamment limiter à 3 ou 4 mes passages quotidiens sur les réseaux sociaux, ne relever ma boîte mails que deux fois par jour et me limiter à un film et une émission par jour (au lieu de… Hum, je préfère garder ce chiffre astronomique pour moi !).

5 – Conseils de lectures

Happée par les écrans, je n’ai pas lu autant que je l’aurais souhaité pendant ces deux mois. Peut-être huit à dix bouquins en tout, au lieu du double potentiel. J’ai trouvé assez difficile de se discipliner quand les journées se suivent et se ressemblent, que les sources de plaisir sont si peu variées et qu’il faut taper dans le stock de livres restés sur le carreau, sans doute pour de bonnes raisons… Alors que le glissement vers un temps post-COVID s’amorce, l’élan revient. Ouf.

Quelques suggestions de lectures sur la détox :

Pour un accompagnement personnalisé, vous pouvez me contacter dès aujourd’hui pour des consultations en naturopathie par Skype. Créneaux dispos dans les tous prochains jours ! A noter que les consultations se dérouleront sous forme virtuelle jusqu’à l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *