Salle de bain minimaliste : triez et rangez tous les 6 mois


Désencombrement & minimalisme / vendredi, février 1st, 2019

Dans la même énergie que la semaine dernière, je me suis attaquée au tri et rangement de notre petit matériel de salle de bain. Nous n’avons pas grand-chose, mais le tout s’entassait dans une caisse un peu trop profonde et j’ai dû faire de l’archéologie pour faire le point sur nos stocks et produits plus ou moins utiles.

Avant / après (photo MH)

Dans cette salle de bain minimaliste (même si l’on peut faire toujours moins, et surtout moins de déchets…!), on trouve :

  • des savons en pain : trois servent au quotidien, j’en ai quatre ou cinq en stock en plus (ce n’est pas toujours le cas),
  • des shampoings solides (deux : un pour moi, un pour les enfants et Marc),
  • du rhassoul pour faire des masques capillaires,
  • du sulfate de magnésium pour se purger avant un jeûne (j’ai viré l’argile verte dont je ne me sers jamais),
  • quelques bijoux (j’ai fait un gros tri, il me reste quatre paires de boucles d’oreilles, quelques colliers, bagues et alliances, l’inutile sera donné ou vendu),
  • le strict minimum en maquillage de fête (un crayon, un mascara, un rouge à lèvres),
  • une poche à lavement,
  • le nécessaire de rasage de Marc (blaireau, etc. + tondeuses barbe et cheveux),
  • brosses à dents et dentifrices surnuméraires (j’ai laissé tomber le zéro déchet en la matière),
  • de l’huile de coco, de ricin, de nigelle, de jojoba + du gel d’aloé vera (soins pour la peau),
  • quelques produits pour le linge : bicarbonate, percarbonate, fiel de bœuf (flacon hors d’âge…), que je range au même endroit,
  • un loofah (brosse naturelle) de réserve, un lota/neti pour les lavages du nez,
  • déodorants bio (trois flacons entamés que je garde pour l’été), magnésium marin liquide (pour les crampes) et eau de bleuet,
  • des compresses stériles, des coton-tiges (c’est mal, mais c’est bon),
  • un peigne à poux, un tire-tique, une pince à épiler, une paire de ciseaux pour couper les cheveux des enfants, un coupe-ongles, une paire de ciseaux à ongles,
  • de rares babioles supplémentaires, dont plusieurs n’ont pas résisté au tri du jour.

Pour ranger le tout, je dispose d’une petite étagère sous le miroir (vintage) de notre salle de bain (vintage), ainsi que d’une caisse en bois, placée sur la machine à laver, à proximité immédiate du lavabo. Les savon/shampoings solides sont disposés sur le rebord de la baignoire. That’s all ! Et chez vous, c’est comment la salle de bain ? Toujours des produits à base d’hydrocarbures ? Une ribambelle de parfums synthétiques ? Un bon tri tous les 6 mois et le tour est joué : moins et mieux ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *