Naturopathe, j’accompagne les grévistes de la faim contre le GCO


Naturopathie / mardi, novembre 6th, 2018

Depuis 15 jours, en tant que naturopathe, j’accompagne au quotidien les 10 grévistes de la faim qui demandent un arrêt immédiat des travaux du GCO, cette autoroute à péage qui ne réglera en rien les problèmes de transit ou de pollution à Strasbourg.

Malgré les conditions inhabituelles et inconfortables de ce jeûne de longue durée, les grévistes s’appuient sur les principes de la naturopathie pour épargner au maximum leur corps dans cette épreuve : purges pour nettoyer les intestins et éviter l’auto-intoxication, tisanes de soutien pour le foie et les reins, hydrothérapie minimale (bouillottes et lavements), exercices physiques matinaux, massages…

Néanmoins, cette grève de la faim n’a rien d’un jeûne bien-être. Pas de spa ou de balades en pleine nature, pas de ressourcement intérieur, mais des réunions militantes, des manifestations et une pression importante sur les épaules.

Parce que la naturopathie est à la santé ce que l’écologie est à l’aménagement du territoire, je soutiens cette action, comme d’autres, qui visent à préserver les terres agricoles et la nature à proximité des métropoles. Pour une région résiliente et capable d’affronter les défis climatiques, alimentaires et de santé publique de demain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *