Les 5 techniques de psychologie positive pour aller mieux


Développement personnel, Naturopathie / lundi, mars 25th, 2019

La « positive attitude », ce n’est pas un truc qui m’est venu naturellement. Loin s’en faut. D’un naturel perfectionniste et insatisfait chronique, j’ai, qui plus est, reçu une éducation laissant fort peu de place à l’expression des émotions ou à l’empathie. Ce n’est qu’il y a 10 ans, alors que ma fille était âgée de quelques mois et que son frère était en route (sic), que je me suis penchée sur les méthodes d’éducation alternative d’abord, sur la psychologie positive ensuite.

Ecoute active et communication non-violente

Mes premiers contacts avec les principes d’écoute active et de communication non violente ont été noués grâce aux livres de Thomas Gordon, d’Isabelle Filliozat ou d’Adele Faber et Elaine Mazlish, découverts sur les conseils avisés de La Poule Pondeuse, blogueuse émérite toujours active sur Twitter. Peu à peu, ces lectures et d’autres ont complètement changé ma vision du monde, mes relations aux autres et, bien sûr, mon approche éducative. Plus tard, j’ai découvert la sophrologie, la méditation, le yoga ou les visualisations, qui m’ont permis de progresser dans cette nouvelle écoute de moi-même et des mes semblables, m’apportant une plus grande sérénité, que ce soit dans ma vie sociale, personnelle ou professionnelle.

Ce que je souhaite vous proposer ici, ce sont cinq pistes de travail personnel pour vous sentir mieux dans votre vie, face à vos objectifs et dans vos relations avec les autres. Cinq techniques issues de ce qu’on appelle les thérapies comportementales et cognitives (TCC), développées ces dernières décennies, à la suite de l’utile mais pas toujours pertinente/efficace psychologie freudienne et analytique.

Sortir de son schéma cognitif par des visualisations et pensées alternatives

1. Développez votre capacité d’empathie et d’écoute. – Dans votre quotidien, repérez toutes les fois où vous interrompez un ami / collègue pour donner votre avis. Bien souvent, la personne face à vous à plus besoin de votre écoute que d’une solution. Accueillez les paroles d’autrui sans jugement, ne donnez des conseils que quand ceux-ci sont sollicités. Difficile (pour moi, à tout le moins), mais pas impossible ! Dans le même ordre d’idée, l’auto-compassion est une voie à explorer. Pour s’initier à cela, visionnez par exemple les vidéos, parfois loufoques mais toujours inspirantes, d’Isabelle Padovani.

2. Repérez vos « mauvaises » habitudes et visualisez un comportement alternatif. – Nos habitudes de pensées et nos comportements sont ancrés dans des voies neuronales qui se renforcent depuis l’enfance. C’est ce qu’on appelle les schémas cognitifs. Pour les faire évoluer et sortir de spirales héritées du passé, identifiez-les et visualisez quotidiennement une scène alternative. Exemple avec la cigarette, une phobie simple (transports, araignées…) ou une réaction au stress. Des séances d’hypnose, de PNL ou de sophrologie peuvent beaucoup aider ! Des mantras ou pensées positives peuvent également remplacer progressivement les jugements négatifs que l’on porte sur soi.

Réduction du stress et amélioration du sommeil

3. Pratiquez la méditation de pleine conscience. – Elaborée par Jon Kabat-Zinn aux Etats-Unis, popularisée en France par Matthieu Ricard et Christophe André, la méthode MBSR (mindfulness based stress reduction) de méditation de pleine conscience a pour but d’ouvrir son esprit et de prendre du recul par rapports aux émotions et aux pensées qui nous assaillent continuellement. Détachement et paix de l’esprit, réduction du stress et amélioration de son état de santé général (immunité, problèmes de peau, de digestion…) en sont les principaux effets bénéfiques (plus loin, mon conseil pour s’y adonner à Strasbourg).

4. Améliorez votre sommeil. – Nous avons tous des besoins différents en termes d’heures de sommeil, que l’on soit couche-tôt ou couche-tard… En revanche, les freins au sommeil suffisant et réparateur sont souvent les mêmes : écrans au lit tard le soir, soirées actives (sport, sorties…), mauvaises conditions extérieures (lit inconfortable, défaut d’aération, lieux surchauffés…) ou stress intense et rumination. Pour vous aider à mieux dormir, consultez votre naturopathe 😉

5. Voyez la vie en rose. – Sourire, pardonner, se réjouir des événements positifs pour soi et surtout pour autrui, apprécier les moments de joie et les compliments, faire preuve de gratitude et reconnaître ce qui nous plonge positivement dans le « flow », cet état d’action dans lequel on se sent utile et où l’on perd la notion du temps (dans un travail qui nous intéresse par exemple), sont autant de pas en avant sur le chemin du mieux-être. Un journal des moments agréables peut vous y aider, surtout si vous êtes du genre à voir tout en noir !

Méditation de pleine conscience à Strasbourg

Pour vous initier à la pleine conscience à Strasbourg, je ne saurais que trop vous conseiller les programmes et les stages de mon ami Christophe Coupas. Fondateur de Mindfulway, une petite entreprise locale animée par ce coach et formateur MBSR, Christophe propose deux formules : soit le programme de gestion du stress en huit semaines (une séance par semaine et une pratique individuelle quotidienne), soit des retraites en résidentiel. La prochaine retraite a lieu à Breitenbach du 18 au 23 août 2019. Thème : « Les fondements de la pleine conscience ».

« Vivez cinq jours de pratiques méditatives dans un cadre ressourçant, au cœur de la nature. Que vous soyez un méditant débutant ou confirmé, cette retraite résidentielle a pour intention d’établir, de développer et d’approfondir votre pratique de la méditation de pleine conscience, ceci en immersion complète. Logés sur place, loin de votre contexte habituel, familial, social, professionnel, vous explorez ainsi une autre approche de la méditation de pleine conscience. La retraite se déroulera en silence, dans une alternance de différentes pratiques formelles. Un temps de questions/réponses quotidien est prévu ainsi qu’un temps en particulier avec l’instructeur si vous en éprouvez le besoin. »

Les deux prochains programmes MBSR démarrent lundi 13 mai (matinées) et mercredi 15 mai (soirées). Les réunions d’information correspondantes auront lieu les 17, 24 et 29 avril à Strasbourg. D’autres dates sont proposées à Colmar et Mulhouse. Toutes les infos sur le site de Christophe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *